Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 07:19

etret.jpg Ceux qui éprouvent des difficultés à délaisser leurs habitudes et coutumes sont ceux qui ne les ont pas délaissées pour Allah ta’ala.

 

En revanche, quiconque les délaisse pour Allah véritablement, sincèrement et du plus profond de son cœur n’en éprouvera aucune peine, sauf dans les débuts ou Allah ta’ala l’éprouve pour tester si son délaissement est sincère ou s’il ne fait que mentir.

 

S’il endure quelques temps cette peine avec patience, elle se transformera en bien être.

 

Ibn Sirînqu’Allah lui fasse Miséricorde a dit :

 

« J’ai entendu Shurayh jurer par Allah qu’aucun serviteur ne délaisse une chose pour Allah, puis en éprouve un manque.


Quant au propos : « Quiconque délaisse une chose pour Allah, Allah la lui remplacera par quelque chose de meilleur  »


c’est une parole vraie.


Allah ta’ala peut remplacer cette chose délaissée de différentes manières, la meilleure étant de la remplacer par la compagnie d’Allah, Son amour, la quiétude du cœur en Sa présence, sa force, sa motivation, sa joie, et la satisfaction que le serviteur éprouve à l’égard de son Seigneur. »

 

Source : Kitab al Fawa'id de l'imam Ibn Al Qayyim

Cheikh Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 00:43

090817090022620519.jpgViens !

 

Je t’invite à t’introduire auprès d’Allah -aza wa jal- et à Lui tenir compagnie dans la demeure de la Félicité, sans effort, ni fatigue, ni épuisement, par le chemin le plus court et le plus aisé.

 

Pour cela, sache que tu vis un instant délimité par deux autres moments, et cet instant est en fait l’existence que tu mènes actuellement.

 

C’est le présent délimité par le passé et le futur.

 

Tu peux corriger le passé par le repentir, les regrets et la demande de pardon.

 

Cela n’a rien de fatigant, d’épuisant et n’implique aucun effort harassant, car c’est un simple acte du cœur.

 

Pour les actes futurs, abstiens-toi de commettre des péchés.

 

Cette retenue n’est qu’un délaissement reposant, car ce n’est pas un acte accompli par les membres du corps qui te serait difficile à supporter.

 

Il s’agit simplement d’une résolution et d’une intention fermes qui reposent le corps, le cœur et l’âme.

 

Rectifie le passé par le repentir.

 

Quand au futur, prépare-le en t’abstenant de commettre des péchés, en prenant une bonne résolution et en ayant une ferme intention.

 

Les membres du corps ne sont sollicités à aucun de ces moments, et ne se fatiguent ni ne s’épuisent.

 

Tout le problème réside finalement dans l’instant présent situé entre ces deux moments.

 

Si tu le gâches, tu auras gâché ton bonheur et ton salut.

 

Si tu le protège en améliorant les deux moments avant et après lui comme vu plus haut, tu seras sauvé et tu gagneras le repos, les plaisirs et les délices.

 

Cependant, protéger le présent est plus éprouvant que de corriger le passé et de préparer le futur.

 

Protéger le présent, c’est imposer à son âme de s’occuper de ce qui lui est bénéfique et qui est plus à même de lui apporter le bonheur.

 

Les gens à ce sujet occupent des degrés très différents.

 

Par Allah !

 

Il appartiendra vite au passé cet instant présent où tu peux faire des provisions pour l’au-delà dont la demeure est soit le Paradis soit l’Enfer.

 

Si tu utilises cet instant présent comme un chemin menant vers ton Seigneur, tu atteindras alors le bonheur ultime et le succès éclatant durant cette courte période qu’est la vie, dont la durée est insignifiante par rapport à l’éternité.

 

Si en revanche tu préfères les désirs, le repos, les loisirs et les jeux, tes jours passeront comme un éclair, et laisseront place à une immense et éternelle douleur.

 

La subir et la supporter est bien plus difficile et bien plus long que le fait de patienter face aux interdit d’Allah, face à Ses ordre et face à la résistance que l’on oppose à nos passions par amour pour Allah -soubhanahou wa ta'ala-.

 

Les Méditations - Ibn Al Qayyim Pages: 183-184 Edition Tawbah

Retranscritpion: Ibn Djelaz

copié de rappel01.fr

Cheikh Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 23:09

Traffic_Light_by_cwaddell.gif

   السؤال : أثناء وضوئي نسيت أن أمسح رأسي وغسلت رجلي، فهل علي أن أعيد الوضوء كاملًا؟ أو أعيد مسح الرأس، ثم

 أغسل الرجلين بعد ذلك ؟ 

الإجابة : عليك أن تمسح رأسك وأذنيك، ثم تعيد غسل الرجلين إذا ذكرت ذلك قبل طول الفصل، فإن طال الفصل فعليك أن تعيد الوضوء من أوله؛ لأن الموالاة بين الأعضاء فرض من فروض الوضوء. والله ولي التوفيق. (مجموع 10/103).

 

Question :

 

Durant mes ablutions, j'ai oublié d'essuyer ma tête mais j'ai lavé mon pied.

Dois-je réitérer les ablutions complètement ou dois-je réessuyer ma tête puis laver mes pieds après ?

 

Réponse de Sheykh 'Abd Al-'Azîz Ibn Bâz (Rahimahoullah) :

 

Tu dois essuyer ta tête et tes oreilles puis tu dois réitérer le lavage tes pieds si tu te rappelles de cela après un court moment.

 

Par contre, si le moment a duré, tu dois recommencer les ablutions depuis le début car la continuité entre chaques membres est une obligation parmi les obligations des ablutions.

 

Et Allah est le Garant de la Réussite.

 

copié de sounnah-publication.com

Source: Majmou' Al-Fatâwah Sheykh Ibn Bâz, 10/103

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 01:50

4608049997 0892d7b586 zQuestion :

 

Est-il suffisant d'utiliser des serviettes pour se torcher ?

 

Réponse :

 

Oui, il est suffisant pour cela d'utiliser des serviettes, il n'y a aucun mal à cela car le but de se torcher est d'enlever toute trace d'impureté, que cela soit fait à l'aide de serviettes, de morceaux de tissu, du sable ou de pierres.

 

Sauf qu'il est n'est pas permis à la personne de se torcher à l'aide de ce que le Législateur a interdit tel que les os et les excréments, car les os sont la nourriture des djinns, si ceux-ci proviennent d'une bête égorgée.

 

S'ils proviennent d'une bête qui n'a pas été égorgée, ils sont impurs, à savoir que l'impur ne peut purifier.

 

Quant aux excréments, s'ils sont impurs, ils seront considérés comme tels et ne purifieront pas, mais s'ils sont purs, il s'agit de la nourriture, il s'agit de la nourriture des bestiaux et des djinns.

 

Car lorsque les djinns vinrent trouver le Prophète salla allahou aleyhi wa salam et crurent en lui, il leur donna une invitation qui ne s'interrompra jamais jusqu'au jour de la résurrection, il dit :

 

"A vous tout os sur lequel a été invoqué le Nom d'Allah, vous le trouverez plus abondant qu'il y paraît en viande." 

Rapporté par Muslim et d'autres

 

Cela figure parmi les choses de l'Invisible que l'on ne peut voir mais il nous incombe d'y croire. De même, ces excréments sont de la pâture pour leurs bestiaux.

 

On retient du hadith le mérite des hommes sur les djinns car les hommes viennent d'Adam aleyhi wa salam pour qui le père des djinns reçut l'ordre de se prosterner comme dit Allah ta'ala :

 

"Ils se prosternèrent, excepté Iblis qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur." Sourate al-Kahf, verset 50

 

Source : Recueil des fatwas concernant les femmes

Compilé et annoté par 'Amr 'Abd al-Munim Salîm

Editions Al-Hadith


Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn ’Outheymine

Partager cet article
Repost0