Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 10:44

Sans-titre-1.gif


 

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn ’Outheymine

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 22:47

poiAthar de Abdou Llahi Ibn Amroun Ibn el Äsr (qu'Allah soit satisfait de lui ) qui disait :

النوم على ثلاثة أوجه ،

نوم خُرق ،

ونوم خُلق ،

ونوم حمق ،

فأما النوم الخرق فنومة الضحى يقضي الناس حوائجهم وهو نائم

، وأما النوم الخلق فنوم القائلة نصف النهار

، وأما نوم الحمق فنوم حين تحضر الصلاة


 (Traduction ) :


"Le sommeil se partage en trois aspects :

un sommeil stupide,

un sommeil naturel

et un sommeil fou !

Le sommeil stupide, est le sommeil de celui qui dort le matin pendant que les gens font leurs affaires !

Le sommeil naturel, c'est le sommeil de la sieste pendant une partie de la journée (juste avant ou après le dhouhr)

et par contre le sommeil du fou  c'est le sommeil pendant les heures de prières !..."

 

Imâm Ibn el Quayyim dans son livre "Zâd el Ma3âd" et aussi dans son livre "Madâridj as_sâlikîn"

copié de france-salafi.fr

Cheikh Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya

Partager cet article
Repost0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:26

Question :


Il arrive que les mécréants nous saluent en premier sans que nous leur passion le salam.

Mais est-ce que nous pouvons commencer, nous, à les saluer sans leur passer le salam ?

Et devons-nous (dans la rue) les acculer dans la partie la plus étroite du chemin conformément au hadith, sachant que nous vivons en Angleterre, ou bien cela dépend-t-il des bienfaits et méfaits (de la situation) ?


Réponse :


Ce qui m'apparaît, c'est que le fait de les acculer à la partie la plus étroite du chemin s'applique dans un pays gouverné par les lois des musulmans et cela ne s'applique pas sur vous, car ce sont eux qui vous dirigent.

Vous vivez sous leur responsabilité et vous devez montrer les bienfaits de l'islam : la véracité, le respect de la promesse, du dépôt, le bon voisinage.

Vous devez les appeler avec sagesse et bonne parole et discuter avec eux de la meilleure manière, et fait partie de cela le fait de les saluer par les salutations du matin, du soir, et d'autres salutations en dehors du salam.

Sauf si vous arrivez dans un endroit où il y a des musulmans et des mécréants alors vous passez le 
salam, et celui-ci sera pour les musulmans.

Et c'est Allah qui accorde le succès.
Traduit par les salafis de l'est
copié de salafs.com

Cheikh Oubeyd Bin Abdullah Bin Suleyman Al-Djabiri

Partager cet article
Repost0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:26

Question :

Certaines personnes disent toujours "Amin, wa iyak" (ce qui signifie "Amin et toi aussi") après que quelqu'un invoque en disant : "Jazak Allahu khayran" (ce qui signifie "Qu'Allah te récompense par un bien").

Est-ce une innovation de répondre avec cette expression tout le temps ?

 

Réponse : 

Il y a beaucoup de narrations des compagnons et du messager (sallallahu 'alayhi wa sallam) et il y a des narrations décrivant les actions des gens de science. Dans ces narrations, il leur est dit, "Jazak Allahu khayran," il n'y a aucune mention qui précise qu'ils répondaient : "Amin, wa iyakum."

C'est pourquoi, ma position sur celui qui s'accroche à cette expression, "Amin, wa iyakum," après n'importe quelle invocation, pas seulement "Jazak Allahu khayran," est qu'il est tombé dans une innovation qui a été ajoutée (à la Religion).

Ainsi, dans ces circonstances, les musulmans peuvent employer cette expression parfois et l'abandonner parfois, mais ils ne doivent pas s'y accrocher comme si c'était une Sunna établie du messager (sallallahu 'alayhi wa sallam) et Allah est plus savant.

Article tiré du site bakkah.net
Source : cassette enregistrée avec la connaissance et la permission du shaykh, fichier n°AAMB021, daté 1423/7/18

Traduit par les salafis de l'est
copié de salafs.com
Cheikh Mouhammad 'Omar Bâzmoul

Partager cet article
Repost0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:25


السؤال: 
شيخ، فيه بعض الناس إذا لقيك يقول " كيف حال إيمانك " تسأل عن الإيمان، يقول: " كيف حال إيمانك ؟ " ؟؟

Question : 

« Chaykh ! Il y a des gens qui, quand ils te rencontrent, disent : « Comment va ta foi ? ». Ils t’interrogent sur la foi en disant : « Comment va ta foi ? »

الشيخ ابن باز رحمه الله: 
ما أعرف لها أصلا. قل: " كيف الحال؟ كيف أولادك؟ "

Ach-Chaykh Ibnou Baz, qu’Allah lui fasse miséricorde : 

« Je ne lui connais pas d’origine. Dis (plutôt) : « Comment vas-tu ? Comment vont tes enfants ? »

السؤال: 
يعني يقالها أو من الأولى...

Question : 

« C'est-à-dire, on peut la dire ou… »

الشيخ ابن باز رحمه الله مقاطعاً: 
لا تركها تركها

Ach-Chaykh Ibnou Baz, qu’Allah lui fasse miséricorde : 

« Non, la délaisser, la délaisser (délaisser l’expression : « Comment va ta foi ? »). »

شرح العقيدة الواسطية الشريط الأول للشيخ ابن باز رحمه الله تعالى 
Source : Première cassette de l’explication d’Al-’Aquidaou-l-wassitiyah, 36min53
 
Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz
Partager cet article
Repost0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:24


Selon zaid ibm arqam, quand le Prophete  nous passez le salam nous repondions:

"wa 'alayka
 salam wa rahmatoullahi wa barakatouh wa maghfiratouh"

hadith tire de "Tarikh l-kabir" de Boukhari, authentifier par Cheykh al-albani 
 dans "Silsilatou sahiha, 1449"

copié de darwa.com
Partager cet article
Repost0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:23

Question :

Quel est le jugement pour le détestable (makrouh) ?

Réponse : 

Louange à Allah que la prière et le salut soient sur son messager, sa famille et ses compagnons... ensuite : 

Celui qui le délaisse pour Allah est récompensé, et celui qui le fait ne mérite pas de châtiment.  

Et c'est d'Allah que vient le succès.   


Fatwa du comité permanent :  
Membres : Abdallah ibn qouh´oud , A
bdallah ibn ghadayen 
Vice-président : Abdrazeq hafifi  
Président : Abdelaziz ibn Abdallah Ben Baz  
Page 28, tome 5, fatwa numéro : 8133   
copié de fatawaislam.com

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz
Partager cet article
Repost0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:21
السؤال: 
السلام عليكم ورحمة الله وبركاته .. هل يصح أن تطلق كلمة الشيخ لكل أحد من الناس, ولا سيما أن هذه الكلمة أصبحت متفشية, فأرجو توضيح ذلك ؟

Question : 

« Assalamou 3alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou.

Est-il est correct de nommer Cheikh tout le monde ?

Surtout que cette parole est très diffusée.
J'aimerai avoir un éclaircissement à ce sujet. » 

الجواب:
كلمة شيخ في اللغة العربية لا تكون إلا للكبير, إما كبير السن، أو كبير القدر بعلمه أو ماله أو ما أشبه ذلك, ولا تطلق على الصغير

Réponse : 

« Le mot Cheikh dans la langue arabe ne s'utilise que pour le grand, qu'il soit grand dans l'âge ou dans sa valeur dans la science ou dans les biens ou dans ce qui ressemble à cela.

Et elle ne s'emploi pas pour le petit. 
 
, لكن كما قلت: تفشت الآن حتى كاد يلقب بالشيخ من كان جاهلاً أو لم يعرف شيئاً, وهذا فيما أرى لا ينبغي, لأنك إذا أطلقت على هذا الشخص كلمة شيخ وهو جاهل لا يعرف اغتر الناس به, وظنوا أن عنده علماً، فرجعوا إليه في الاستفتاء وغير ذلك، وحصل بهذا ضرر عظيم

Mais, comme tu as dit, cela s'est répandu au point où peut s'en faut que celui qui est ignorant ou qui ne connaît rien soit nommé par Cheikh.

Et cela, selon moi, ne convient pas, car si tu emplois le mot Cheikh pour cette personne alors qu'il est ignorant et ne connaît pas, les gens seront trompés à son sujet, ils penseront qu'il a de la science et reviendront à lui pour poser des questions ou autre que cela.

Ainsi, par cela, il y aura un grand mal. 


, وكثير من الناس -نسأل الله لنا ولهم الهداية- لا يبالي إذا سئل أن يفتي ولو بغير علم, لأنه يرى إذا قال: لا أدري؛ كان ذلك نقصاً في حقه,

Et beaucoup de gens, nous demandons à Allah pour nous et pour eux la guidée, ne sont pas dérangés, quand ils sont interrogés, par le fait de répondre, même si c'est sans science. Car pour lui, s'il dit : « Je ne sais pas. », cela serait pour lui un rabaissement. 

والواقع أن الإنسان إذا قال فيما لا يعلم: لا أدري, كان ذلك كمالاً في حقه, ولكن النفوس مجبولة على محبة الظهور إلا من عصم الله عز وجل

Et en réalité, si la personne dit quand il ne sait pas : « Je ne sais pas. », alors cela serait plus parfait pour lui.

Mais les âmes sont façonnés avec l'amour de se montrer, sauf celui qu'Allah a préservé. 

فالذي أرى: أنها لا تطلق كلمة شيخ إلا على من يستحقها, إما لكبره، أو لشرفه وسيادته في قومه, أو لعلمه

Donc, mon avis est qu'il ne faut appeler Cheikh que celui qui le mérite, que ce soit du fait qu'il soit grand, ou du fait de sa dignité, ou de sa suprématie sur son peuple ou de sa science. 

,وهذا كما كان بعض الناس الآن يطلق كلمة إمام على عامة العلماء, حتى وإن كان هذا العالم من المقلدة يقول: هو إمام,

Et il en est de même concernant le fait que les gens appellent Imam les savants en général, même s'il s'agit d'un savant imitant aveuglément, il est dit : « C'est un Imam. » 

وهذا أيضاً لا ينبغي, ينبغي ألا تطلق لفظ إمام إلا على من استحق أن يكون إماماً، وكان له أتباع, وكان معتبراً قوله بين المسلمين.

Et cela aussi ne convient pas.

Il ne faut appeler Imam que celui qui mérite d'être un Imam, qu'il a des suiveurs, et que sa parole est considérée chez les musulmans. 

وبقي علينا أنك سلمت وكذلك الأخ من قبلك سلّم عند إلقاء السؤال، وهذا ليس من السنة, لأن الصحابة رضي الله عنهم كانوا إذا أرادوا أن يلقوا السؤال على الرسول صلى الله عليه وسلم لم يكونوا يلقوا عليه السلام, إلا من قدم إلى المجلس فهذا يسلم.

Il nous reste encore (à parler sur) le fait que tu as salué, ainsi que le frère avant toi, en posant la question.

Et ceci ne fait pas partie de la sounnah, car les Compagnons (du Prophète ), qu'Allah les agrée, ne saluaient pas quand ils voulaient poser une question au Messager (d'Allah) .

A part celui qui arrive dans l'assise, celui là salue. » 

Traduction : Abou Nawoufal Al Maghrebi 

copié de fourqane.fr 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn 'Outheymine 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:20
Question :

- Quelqu'un a entendu une personne dire : 
« si tu avais fait ceci, tu n'aurais pas subi cela ».

- Quelqu'un qui écoutait la conversation dit : 
« l'usage de ce mot (law) a été interdit par le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui ) car il peut entraîner son auteur vers la mécréance.

- Un autre dit : 

« Le Prophète a dit à propos du récit relatif à la rencontre entre Moïse et Khidr : 
« Puisse Allah accorder Sa miséricorde à Moïse ! Si seulement (law) il avait su rester patient jusqu'à ce qu'Allah eût raconté leur affaire.»

- Le deuxième intervenant a utilisé comme argument la parole du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) « le croyant fort est plus aimé de Dieu que le croyant faible (...) « law » ouvre (le terrain) pour l'action de Satan ».
 
Est-ce que ce dernier hadith abroge le premier ou pas ?


Réponse :

Louange à Allah

Tout ce qu'Allah et son messager ont dit est vrai.

En effet, « law » s'emploie de deux manières.


 Dans la première, elle exprime tristesse et chagrin inspirés par le déroulement du destin

Voilà ce qui est interdit en vertu de la parole du Très Haut : 

«ô les croyants! Ne soyez pas comme ces mécréants qui dirent à propos de leurs frères partis en voyage ou pour combattre "S' ils étaient chez nous, ils ne seraient pas morts, et ils n' auraient pas été tués . » (3 :156 )

Voilà ce qu'interdit le Prophète quand il a dit : 

« Si une chose (malheureuse) t'atteint ne dis pas : « Si seulement, j'avais fait ceci on cela ».
mais dis :
« Allah a décrété et fait ce qu'Il a voulu.»


C'est-à-dire que cela inspire tristesse et chagrin, et cause nuisance et n'apporte rien d'utile.

Bien au contraire, sache que ce qui t'atteint n'aurait pu te rater et ce qui t'a épargné n'aurait pu t'atteindre comme le dit le Très Haut : 

«Nul malheur n' atteint (l' homme) que par la permission d' Allah. Et quiconque croit en Allah, (Allah) guide son cœur. Allah est Omniscient. » (64 :11 )

Ils (les exégètes) disent que ce verset concerne l'homme qu'un malheur atteint et qui reste satisfait et soumis parce qu'il sait que cela provient d'Allah.


 La deuxième manière consiste à employer « law » pour enseigner un savoir utile

C'est le cas dans ce verset : 

«Si il y avait dans le ciel et la terre des divinités autres qu' Allah, tous deux seraient certes dans le désordre.» (22 :22 )

ou pour expliquer (l'importance) d'aimer le bien et le vouloir. Ce qui est le cas dans des propos comme : 

« Si je disposais d'une fortune égale à celle d'Un tel, je ferais comme lui ». 

Ceci est bien permis. Les propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) :

« Si seulement Moïse avait su être patient pour qu'Allah nous eût raconté leur affaire » relève de ce chapitre. 

C'est comme la parole du Très Haut : 

« ils souhaitent que tu adoucisses (ta position à leur égard) afin qu'ils puissent en faire de même."

En effet, notre Prophète a aimé qu'Allah eût raconté l'intégralité du récit. Il n'a donc employé « law » que pour exprimer son amour pour la patience qui l'aurait entraîné. 

Il a fait connaître ce qui est utile, mais n'entendait pas exprimer la tristesse ou le chagrin et ne voulait surtout pas manquer au devoir de rester ferme devant le destin.

Et Allah sait le mieux.

Madjmu' Fatawal-kubra d'Ibn Taymiyyah, 1033

copié de al-bayan.fr
Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah

Partager cet article
Repost0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 00:18
Question:

Est-il permis à quelqu'un d'insulter la vie quand il se trouve en colère ou quand quelque chose le gène ? 

Nous espérons de votre part un éclairage à ce sujet .


Réponse :

Louange à Allah

Il n'est pas permis à une personne qui se retrouve dans des difficultés d'insulter la vie en raison de ces propos que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a rapportés de son Seigneur le Très Haut : 

« Le fils d'Adam me porte atteinte quand il insulte le temps car je suis le temps ; je gère la nuit et le jour avec ma main ».

En outre, il a été rapporté de façon sûre que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : 

« N'insultez pas le temps car c'est Allah qui est le temps ».

C'est-à-dire que c'est Lui qui gère le temps.

L'homme doit observer la patience dans l'épreuve et demander à en être récompensé par Allah qui a ordonné la patience.

C'est Lui qui a dit à Son Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) 

«Voilà quelques nouvelles de l' Inconnaissable que Nous te révélons. Tu ne les savais pas, ni toi ni ton peuple, avant cela. Sois patient. La fin heureuse sera aux pieux. » 
Sourate 11 Verset 49

Que l'homme sache qu'il existe une épreuve plus grande que toute autre qu'il connaisse. Cette conscience peut atténuer sa souffrance.

Extrait des Fatawa de son éminence Cheikh Muhammad ibn Salih al-Outhaymine 
publié dans la revue ad-Dawa n° 1757, p. 45.
copié de al-bayan.fr
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn 'Outheymine 
Partager cet article
Repost0