Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 02:43


Bismillehi ar rahman ar rahim


Les piercings sont un sujet fort discuté entre sœurs, certaines étant persuadées de leur interdiction et d'autres ne le sont pas. N'oublions pas mes sœurs qu'en cas de divergence, nous devons revenir aux savants !

S'il y a une règle à retenir en ce qui concerne la beauté et la parure de la femme musulmane, c'est de ne pas ressembler aux mécréantes, dans leurs modes, leurs façons de vivre...

Or, se percer le nez, la langue, le nombril, la lèvre, l'arcade sourcilière... n'est sûrement pas une pratique héritée des femmes du Prophète ('alayhi salatou wa sallam) mais bien des femmes occidentales, mécréantes, que nous voyons défiler dans la rue,les magasines, les publicités...


Voici, pour completer ces dires, les paroles de Cheykh ibnoul 'Outhaymine et de Cheykh 'Oubeydoul Jâbiri :

divider--26-.gif


A la question :


« Peut-on percer les oreilles ou le nez d'une fille pour l'embellir ? »


Cheykh 'Outhaymine répondit :

"Ce qui est correct de dire, c'est que se percer les oreilles n'a rien de mal car il fait partie de la parure permise.

Car il a été rapporté des femmes des compagnons qu'elles portaient des boucles à leurs oreilles.

Et le mal causé est infime ; d'autant plus si les oreilles sont percées dès le très jeune âge, le mal guérit très vite.

Quant au fait de se percer le nez, je ne connais aucune parole des savants à ce sujet.

Mais je considères que cela revient à déformer la création et peut-être que d'autres que moi le considèrent autrement.

En somme, si la femme se trouve dans un pays dans lequel se percer le nez fait partie de la parure et de la beauté, alors il n'y a aucun mal à se percer le nez pour y accrocher une boucle d'oreilles."

Al Fatâwa al Jami'a, page 913.

Je tiens tout de même à preciser que le Cheykh, qu'Allah lui fasse misericorde, prend l'avis que la femme doit se couvrir le visage en présance d'homme étranger.

Donc, même s'il a autorisé le piercing au nez à la condition que cela fasse partie de notre culture, cela n'empeche pas le fait que c'est une parure et qu'il faut la cacher.
 

copié de assounnah.com

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn ’Outheymine

Partager cet article
Repost0

commentaires