Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 00:05

Question : 

Le cheikh a été interrogé sur la position de l'islam sur le fait de vanter ses propres mérites ?


Réponse :


Il a répondu : si à travers la vantardise, la personne souhaite évoquer les bienfaits qu'Allah le Tout-Puissant lui a accordés, ou réconforter ses amis ou ses proches, ceci est permis. Par contre, si la personne veut par ceci faire sa propre éloge, et rappeler à son Seigneur qu'il pratique sa religion, alors cela ressemble au fait de rappeler une faveur, et ce n'est pas permis, car Allah l'Exalté dit : 

« Ils te rappellent leur conversion à l'islam comme si c'était une faveur de leur part. Dis : « Ne me rappelez pas votre conversion à l'islam comme une faveur. C'est tout au contraire une faveur dont Allah vous a comblé en vous dirigeant vers la foi, si toutefois vous êtes véridiques. ».  » (1)

Enfin, si l'intention de la personne est seulement d'informer les autres sur son état, cela est permis, mais il est préférable de s'en abstenir.


En résumé, le fait de vanter ses mérites se retrouve sous quatre formes

 La première : lorsque la personne veut énumérer les bienfaits qu'Allah lui a octroyés tels que la piété et la foi ;

 La deuxième : lorsque la personne veut encourager ses frères à faire comme elle. Ces deux cas sont recommandés car l'intention est bonne.

 La troisième : lorsque la personne vante ses mérites, s'enorgueillit et rappelle avec insistance son degré de croyance et de piété. Ceci n'est pas permis selon le verset cité plus haut. 

 La quatrième : lorsque la personne veut simplement informer les gens sur son degré de foi. Ceci est autorisé, mais il est aussi recommandé de s'en abstenir.

Fatwa du Cheikh Otheimine
Recueil de Fatwas du Cheikh Otheimine, vol. 3, pages 97 et 98.

(1) Les Appartements, v. 17.
http://www.fatawaislam.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1382&Itemid=52

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn 'Outheymine
Partager cet article
Repost0

commentaires