Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de abdelrahim.medine.over-blog.com
  • : Ahl As-Sunnah wa-l-Jamâ’ah ne délaisse pas la Sunna pour comprendre le Coran
  • Contact

Compteur

Compteur Global

Recherche

Catégories

Liens

28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 23:50

world_by_kleemass-d33fy5v.jpgLe questionneur est de France et il dit :

 

Je suis sorti de mon pays sur une intention de talab al'ilm (recherche de la science) et de hijrah en même temps.

 

Et en réalité je pensais que le hijrah c'était juste le fait de sortir du pays et que l'on pouvait revenir quand on veut pour visiter la famille ou pour la da'wa vers Allah.

 

Et peu importe que ce retour soit annuel ou mensuel tant le besoin s'en fait ressentir.

 

A savoir que j'ignorais le jugement de la hijrah comme le fait qu'il n'est pas permis au muhajir de retourner dans son pays sauf en cas de besoin urgent ou pour les visites durant trois jours seulement.

 

Et la cause de cela c'est que je voyais un grand nombre de frères de France dirent qu'ils sont muhajirs et ensuite ils revenaient tous les ans pour visiter leur famille ou pour la da'wa alors je les imitai en cela.

 

Alors est-ce qu'avec cette intention je suis considéré comme muhajir ? 

 

Réponse :

 

بسم الله الرحمن الرحيم 

 

Ce qui apparaît dans ce que tu viens de dire c'est que tu as placé une intention pour une hijrah hors de son vrai contexte légiféré connu à travers les preuves.

 

En fait tu as seulement mis une intention de sortie (du pays) que tu as nommé par la suite "hijrah".

 

Donc par cela ce que tu as fait n'est pas la hijrah.

 

Si tu a mis l'intention d'émigrer des pays des mécréants comme cela est connu, alors après que tu ais connu son vrai jugement, renouvelle ton intention et ne retourne pas vers les pays de mécréants sauf pour une durée de trois jours comme dans le hadith de 'Ala ibn al Hadramy dans l'authentique [1] et ne te laisse pas berner par ce que font ceux dont tu as parlé parmi les comédiens qui jouent avec l'affaire de la hijrah car cela est illicite.

 

Ecrit par Yahya ibn 'Aly al Hajoury

 Lundi 12 de Rabi' al Awwal 1430.

 

[1] NdT= Bukhary (3933) et Mouslim (1352) Le sens du hadith est que le prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit: "le muhajir peut résider 3 jours à Makkah après avoir accompli son sacrifice".

Et ce hadith a plusieurs versions.

Et le sens voulu est que ceux qui avaient fait la hijrah depuis Makkah pour aller vers al Madinah n'avaient le droit de rester à Makkah que trois jours après avoir accompli leurs sacrifices (obligations) vu qu'elle était la terre dont ils avaient émigré.

Cheikh Abou Abderrahman Yahya Al Hajouri Al Yamani

Partager cet article
Repost0

commentaires